Au début de tout, il y a eut un café

Au début de tout, il y a eut un café

À l’occasion de ses 25 ans, Les Impatients tiennent à rendre hommage à ceux et celles qui, au fil des ans, ont fait confiance à l’organisme et ont permis à la collection d’exister. 30 personnes d’exception – participants aux ateliers, intervenants et Impatients, donateurs et amis – ont été invitées à sélectionner une œuvre de leur choix et à faire part de leur expérience, de leurs affinités et de leurs souvenirs marquants. Les 30 œuvres et les textes qui les accompagnent racontent une histoire plurielle où les regards et les affinités de chacun se croisent. Cet ouvrage, donne à voir la collection Les Impatients sous un jour nouveau, prismatique et subjectif, confrontant des œuvres datant des premières années – Philippe Lemaire, Romain Peuvion, Renée Bernard, Antonio Mazza – avec des œuvres plus récentes – Félix Lavigne, Jean-Claude Dubois, Siou, Dinh Duong.

Les textes prennent la forme d’une lettre, d’un poème, d’une conversation ou d’une  méditation sur l’œuvre. Ils nous donnent une explication personnelle et intime des productions et nous invitent à faire de même.

Le titre « Au tout début il y eut un café », tiré d’une œuvre de Siou, a été repris par Lorraine Palardy, la fondatrice de l’organisme, pour rendre compte des ambitions des Impatients depuis sa fondation : créer un espace ouvert et convivial où chacun se sent le droit de créer, de s’exprimer et d’exister. Au départ, en effet, deux questions  étaient posées aux participants : - « Voulez-vous un café? Voulez-vous faire un dessin ? » Encore maintenant, c’est ainsi qu’un atelier commence.

Avec la participation de Clémence Desrochers, René Derouin, Pierre Foglia, James Hyndman, Lorraine Pintal, etc.

80 pages .

Édition Les Impatients

$35